aucun commentaire pour l'instant

Feuille d’information paroissiale – 24 mai 2020

Déconfinement

Le gouvernement va devoir lever l’interdiction « générale et absolue » de réunion dans les lieux de culte. Cette interdiction avait soulevé incompréhension et doutes, comme j’en m’en étais ouvert dans mon triple éditorial de ce mois : « liberté », « égalité », « fraternité ».

Le Conseil d’État a publié lundi dernier à 19h55 une ordonnance condamnant le décret gouvernemental au motif qu’il porte ‘une atteinte grave et manifestement illégale » à la liberté de culte et qu’il présente « un caractère disproportionné au regard de l’objectif de préservation de la santé publique. » Il ne suffit donc pas de prier chez soi, quoi qu’en pense le ministre en charge des cultes, pour que la liberté de culte soit garantie. Et si, à l’heure où ces lignes sont écrites, les mesures d’interdictions ne sont pas encore levées, elles le seront dans les jours qui viennent.

« Les églises seront-elles prêtes pour la reprise des cultes ? »

Cette question posée par un quotidien national trouve sa réponse dans les lignes qui précèdent : oui ! Bien sûr !
Car l’église promeut la liberté du cœur de l’homme. Elle est toujours prête pour que l’exercice de cette liberté se déploie dans le monde. Nul doute là dessus. Nulle peur ne gouverne l’Église, mais plutôt la liberté et la charité.

A Sainte-Élisabeth-de-Hongrie, voici comment les choses se passeront :

Dès la liberté de culte rétablie, et afin d’accueillir les disciples du Christ dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire, la messe anticipée du samedi soir, qui avait été supprimée par mon prédécesseur, sera rétablie.

D’où deux messes dominicales :
– le samedi à 18h : messe dominicale : « messe à l’orgue »
– le dimanche à 11h : messe dominicale

Pas d’inscription à la messe : Il ne sera pas, ici, nécessaire de s’inscrire pour participer à la messe. Dès que le quota de participants maximum sera atteint, l’accès sera fermé. Si on arrive trop tard, il faudra aller à la messe suivante, sans exception possible.

Des mesures sanitaires nécessaires : Certaines places seront inutilisables. Il conviendra de porter un masque et de frictionner ses mains avec du liquide hydroalcoolique en entrant dans l’église, … Une équipe spécifique vous accueillera et vous guidera.


Au-delà de ces nouvelles habitudes à prendre, c’est la joie de nous retrouver très bientôt qui déjà envahi nos cœurs.


Père Sébastien WAEFFLER

Les commentaires sont fermés.