aucun commentaire pour l'instant

Feuille d’information paroissiale – 29 mars 2020

La messe à la télé ?

Le confinement nous impose de suivre la messe à distance le dimanche, ce qui peut soulever de légitimes interrogations sur le sens et la manière de vivre au mieux ce temps de prière, vivant exceptionnellement ce que vivent ordinairement nombre de personnes âgées chaque dimanche.

Il est bon d’avoir conscience qu’assister à une messe surtout en direct, retransmise à la télévision (ou par internet), c’est bel et bien assister à une messe.

Ce n’est pas regarder le spectacle d’une messe.

Ce temps de prière à toute sa valeur, même si on ne voit pas immédiatement ce qui se passe à l’autel, on le voit par média interposé.

Ceux qui ont participé à un grand rassemblement international (messe du pape aux JMJ, voyage du pape à Paris,…) savent que l’on peut pleinement participer à la messe, même (très) éloigné de l’autel. Ici la distance est simplement encore plus grande.

Alors quelle attitude adopter ? Faut-il répondre au prêtre qui célèbre derrière la caméra ?

Chacun verra la manière la plus juste de s’unir. Beaucoup répondront à bon droit au prêtre, car ils vivent la messe, surtout s’ils sont deux ou trois réunis au nom du Seigneur derrière leur écran. Le Seigneur est présent avec eux.

D’autres allumeront en outre une bougie ou disposeront une icône pour se recueillir pendant la communion, ici le génie du peuple de Dieu peut se déployer différemment dans chaque famille, chaque église domestique.

Manque la communion sacramentelle. Manque cruel. Désir qui sera comblé par le Seigneur dans quelques semaines.

Père Sébastien WAEFFLER

Les commentaires sont fermés.